OCMW Eeklo

Quelle est l’importance de votre groupe cible spécifique et expliquez la manière dont il sera atteint par le projet?

En tant qu'administration locale, avec nos partenaires Huis van het Kind, nous travaillons très dur pour atteindre, soutenir et accompagner les familles avec enfants. Nous nous concentrons sur les parents ayant de très jeunes enfants, mais nous nous intéressons aussi intensivement aux parents vulnérables ayant des enfants en âge d'école, car l'enseignement représente un levier important pour offrir des opportunités aux enfants. Les familles vulnérables doivent souvent faire face à une situation familiale complexe qui entrave souvent la fréquentation scolaire.

Plus nous intervenons de manière précoce, plus nous pouvons apporter un soutien, plus nos actions ont un impact positif sur les conditions de vie des familles et la réalisation de leurs droits sociaux fondamentaux. En installant une personne intermédiaire ancrée hors du monde de l'enseignement, nous avons trouvé un excellent moyen d'atteindre ce groupe cible (les enfants en âge scolaire et leurs parents) à un stade précoce et de leur apporter un soutien efficace.

Quelle est la méthodologie innovante utilisée pour s'attaquer au problème de la pauvreté au sein de votre public cible ? Comment le groupe cible sera-t-il impliqué ?

La méthode utilisée repose sur une approche d'information orientée sur les capacités l'adhésion et le client de l'intermédiaire. L'intermédiaire n'a pas de bureau à l'école, mais va rendre visite aux familles. Cela se passe à l'école et au domicile des familles. Cette forme de proximité est perçue par les familles comme un abaissement du seuil. Chaque contact et chaque accompagnement sont uniques et adaptés à la situation et aux possibilités de la famille. Il n'y a pas de formule fixe. L’intermédiaire est une personne de confiance pour la famille et elle entretient aussi des contacts étroits aux moments charnières. L'intégration de l'intermédiaire chez un partenaire non institutionnel, c'est-à-dire l'asbl Wijkcentrum De Kring, une association qui donne la parole aux pauvres, ajoute un aspect novateur à la méthodologie. Ainsi, l'intermédiaire est associée à un statut neutre, ce qui permet un travail à bas seuil et accessible.

À l'occasion de l' « Inspiratiedag » du 4 juin 2019, toutes les informations sur l'approche, la méthodologie,... ont été regroupées sur notre site.

Quels résultats ont été obtenus par ce projet et comment ont-ils été mesurés ?

Dès le début du projet Brugfiguur, tout a été minutieusement enregistré.

Au cours des 5 dernières années, l'intermédiaire a travaillé avec 229 familles vulnérables et elle a touché 577 enfants de ces familles. Toutes ces familles réunies ont été orientées à 497 reprises vers d'autres organisations. Pendant cette période, 911 droits sociaux fondamentaux ont été réalisés au niveau de la famille :

Voici quelques citations de parents :

« Elle m'a aidé à arriver là où je suis maintenant, à continuer à aller plus haut. Il reste un long chemin à parcourir, mais elle m'a beaucoup aidé ».
« Elle me soutient et me motive. Elle dit toujours : « Vous pouvez faire cela par vous-même », « Vous avez suffisamment de compétences pour postuler à ce poste ». Elle me motive beaucoup. Pour nous, l'intermédiaire est une personne indispensable ».
« L'intermédiaire est une personne de confiance. Elle m'écoute et apporte toujours une solution ou une réponse à toutes mes questions ».